Formations au baptême

Le Département Formation vous propose ci-dessous différentes ressources de pasteurs de la FEEBF pouvant être utilisées pour la préparation au baptême dans nos Églises.

Le baptême- plonger dans la vie avec le Christ Richard GELIN

Document d’INTRODUCTION (qui prépare à la connaissance) et de FORMATION   que toute Église pourrait utiliser pour introduire et accompagner l’enseignement sur le baptême.

Cette préparation de baptême a le grand avantage d’être agréable à lire et à l’étudier ce qui n’est pas toujours le cas pour des ouvrages de ce type. L’auteur n’écrase pas son interlocuteur sous un flot de versets bibliques mais cherche à le comprendre et à se mettre à sa place. Dans la mesure où elle est complète, cette étude suffit largement à la préparation des futurs baptisés, mais elle peut également par sa structure et son contenu servir d’introduction au baptême précédant ou accompagnant d’autres outils utilisés par les églises. En expliquant en introduction la relation entre le geste corporel du baptême et son sens spirituel, l’auteur discerne que plusieurs candidats au baptême se posent la question de la pertinence du geste. L’incarnation de Jésus témoigne de l’importance du corps dans le plan divin et son baptême accentue encore la dimension de solidarité entre lui et les hommes qu’il est venu sauver. Le baptême est la réponse visuelle et corporelle de la foi. Parmi les significations du baptême, Richard Gelin développe l’image de mort et de résurrection utilisée, par Paul, de l’engagement selon Pierre, de l’unité et de la liberté du baptisé qui non seulement a été pardonné de ses fautes, mais qui en Christ a été séparé des puissances spirituelles qui le tenaient captif selon Paul. À la question : « Qui peut être baptisé? », l’auteur répond par la seule condition biblique, la foi, sans ajouter les nombreuses autres conditions que l’on trouve dans d’autres manuels.

C’est la foi du baptisé et non son appartenance à une dénomination qui détermine l’authenticité d’un baptême. Cette foi suffisante mais nécessaire exclut donc la possibilité de baptiser des nourrissons.

Si la foi est suffisante, elle conduit néanmoins à une vie de disciple responsable et de témoin qui sera conduit par le Saint-Esprit, en portera les fruits et sera un canal pour la manifestation de ses dons. Après avoir expliqué le lien entre le baptisé et l’église locale, l’auteur en conclusion donne quelques conseils pratiques sur la cérémonie du baptême et propose la lecture de quelques versets bibliques de brefs textes d’auteurs chrétiens. Cette étude peut être utilisée par toutes les églises quelle que soit leur orientation théologique.

Baptisé en Jésus-Christ Stuart LUDBROOK

Préparation cherchant à FAIRE AGIR LA PAROLE DE DIEU COMME UN MIROIR.

Citation de textes bibliques entiers pour faire réagir l’auditeur et enseignement traditionnel accentué sur la pratique de la vie chrétienne.

Cette préparation au baptême s’adresse selon la mention figurant sur la page de garde à ceux qui veulent : « saisir le sens du baptême chrétien » et « vivre pleinement les engagements d’un disciple de Jésus-Christ ». Ce plan est bien respecté à travers une méthode qui consiste à expliquer les thèmes abordés par la citation de versets bibliques qui parlent généralement par eux-mêmes et qui sont suivis par un questionnaire de contrôle de la bonne compréhension de ces versets. En complément de ces questions-réponses, ce cours a le souci de placer les candidats au baptême face à quelques grands textes fondamentaux comme le Décalogue et le Notre Père qui sont cités en entier pour que le texte biblique agisse comme un miroir et un révélateur dans la vie du candidat au baptême.

Dans ce même souci de prise de conscience de soi, Stuart Ludbrook propose une liste de pratiques occultes et de comportements que la parole de Dieu dénonce qui doit conduire le candidat à la confession et à l’abandon de ces pratiques.

Sur le plan doctrinal, on peut relever que le Saint-Esprit est surtout présenté à partir de textes bibliques qui parlent de lui comme étant l’Esprit du Père ou l’Esprit de Jésus.

L’approche théologique des dons et ministères est traditionnelle, le don permettant la pratique du ministère, les deux participant à un même ensemble indissocié, alors que dans les églises charismatiques, les dons de 1 Corinthiens 12 sont perçus comme une manifestation de puissance accordée aux chrétiens sans distinction de fonctions pour l’édification commune.

Cette préparation au baptême est très respectueuse des différentes sensibilités théologiques et même des différentes formes d’administration du baptême.

C’est la foi du baptisé et non son appartenance à une dénomination qui détermine l’authenticité d’un baptême. Cette foi suffisante mais nécessaire exclut donc la possibilité de baptiser des nourrissons.

Si la foi est suffisante, elle conduit néanmoins à une vie de disciple responsable et de témoin qui sera conduit par le Saint-Esprit, en portera les fruits et sera un canal pour la manifestation de ses dons. Après avoir expliqué le lien entre le baptisé et l’église locale, l’auteur en conclusion donne quelques conseils pratiques sur la cérémonie du baptême et propose la lecture de quelques versets bibliques de brefs textes d’auteurs chrétiens. Cette étude peut être utilisée par toutes les églises quelle que soit leur orientation théologique.

Pour se préparer au baptême Georges Mary

Guide PRATIQUE DANS SA FORME, représentatif d’un enseignement traditionnel d’une Église locale soucieuse de l’équilibre entre la connaissance théorique et la vie chrétienne.

Tous ceux qui rédigent un texte de préparation au baptême semblent confrontés à un même dilemme, celui de choisir entre une étude brève qui leur semblera incomplète et une étude longue qui leur semblera complète, mais surdimensionnée. Georges Mary a intelligemment apporté une réponse à cette vraie question en rédigeant deux documents. Un premier de quatre pages intitulé : « Pour se préparer au baptême » et un second de 20 pages intitulé: « Qui dites-vous qui je suis? » Le premier document est suffisamment complet pour conduite à une décision réfléchie de demande de baptême et le second complète le premier par un enseignement plus conséquent. Après avoir présenté la chute et la volonté de Dieu de sauver l’homme de son péché Georges Mary expose la réponse et le moyen de Dieu pour opérer ce salut. Il présente Jésus dans sa qualité de Messie, de Fils de Dieu, de Sauveur et de Seigneur. Il explique ensuite les grands fondements bibliques que les candidats au baptême doivent connaître, à savoir la Sainte Cène, l’enseignement des apôtres, la communion fraternelle, la prière, les dons et les offrandes, le Saint-Esprit et l’Eglise. On discerne un réel souci d’aborder l’essentiel et de permettre au futur baptisé de vivre pratiquement l’enseignement qu’il aura reçu.

Par |2018-07-26T09:36:01+00:00Le 26/07/2017|Divers|